fbpx

Sémi-Informatique

Les Principaux Défis de Cybersécurité en France pour 2024

Quels défis de cybersécurité la France devra-t-elle affronter en 2024, allant des Jeux Olympiques à l’évolution de l’intelligence artificielle ?

Voici un aperçu des enjeux à garder à l’esprit.

Les Jeux Olympiques : une cible majeure L’un des moments forts de 2024 en France sera les Jeux Olympiques, attirant 600 000 personnes à la cérémonie d’ouverture sur les quais de Seine. Cet engouement suscite des risques potentiels, que ce soit du terrorisme ou des cyberattaques, des défis que les organisateurs prennent au sérieux.

Les menaces cybernétiques prennent diverses formes et sont déjà actives en France. Récemment, les services de sécurité français ont découvert une campagne de désinformation venant d’Azerbaïdjan, visant à discréditer la capacité de la capitale à accueillir l’événement.

Divers types d’attaques sont anticipés, visant le système antidopage, la billetterie, le transport, le chronométrage. Les attaques par déni de service pourraient rendre les systèmes inaccessibles, accompagnées de risques de vol de données et d’arnaques en ligne ciblant les visiteurs.

Les guerres dans le monde : ont augmenté les tentatives de cyberattaques sur les réseaux olympiques, de nombreux pays étant des sources majeures de menace. Les entreprises françaises pourraient également être ciblées pendant les Jeux, en raison de leur propension supposée à payer des rançons.

Vulnérabilités des Infrastructures Critiques La sécurité : des infrastructures critiques est une préoccupation majeure en 2024, ces infrastructures assurant des services essentiels pour le fonctionnement quotidien de la société française. Les vulnérabilités dans ces secteurs peuvent avoir des conséquences graves pour la France et ses citoyens.

Les principaux risques comprennent les cyberattaques ciblées, le manque de normes de cybersécurité uniformes, les systèmes vieillissants, la dépendance croissante aux technologies interconnectées, le manque de ressources financières allouées à la cybersécurité, les vulnérabilités liées aux fournisseurs, et l’insuffisance de la sensibilisation à la cybersécurité.

L’Intelligence Artificielle au Service des Cybercriminels Bien que l’intelligence artificielle puisse renforcer la cybersécurité, les cybercriminels l’exploitent pour détecter des failles et développer des attaques sophistiquées. Les outils d’IA peuvent cibler des personnes ou des organisations vulnérables, facilitant les attaques d’ingénierie sociale. L’accessibilité croissante de l’IA accroît les risques d’abus.

L’Augmentation de la Menace du RaaS ou le Ransomware as a Service devient une attaque particulièrement efficace en 2024, accessible à un large éventail d’acteurs. La collaboration entre cybercriminels, la diversification des cibles et l’évolution des tactiques font du RaaS une menace croissante pour la cybersécurité.

Nouvelles Réglementations Impactant la Cybersécurité En Europe, de nouvelles réglementations, dont la Directive 2022/0383 sur les réseaux et systèmes d’information (NIS2), pourraient perturber la cybersécurité en France. Les entreprises devront mettre en place des capacités de collecte de paquets, nécessitant des outils pour améliorer la gestion des risques de cybersécurité. Ces exigences accrues devraient concerner de nombreuses organisations françaises dès 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut